Baanaanaa . . . Pancakes ?

22 décembre 2008

Faire quelque chose de ses dix doigts

Je suis victime d'une franche paresse en ce moment et je n'arrive pas à m'en sortir. Alors je profite de ce temps perdu pour voyager sur la toile et baver devant le talent des autres personnes sur leur blog, comme chez CocoCerise ou Asuka de Strawberry Nurse pour trouver de l'inspiration, et je me lance... enfin j'essaye. Couture, cuisine, travaux manuels, tout me tente, mais le plus dur c'est de trouver le bout du fil, enfin.. le départ. Vous voyez ce que je veux dire ? Non ? Bref, passons..

La vérité c'est que les boutiques d'ici n'offrent rien qui puisse aider les jeunes filles à double mains gauches comme moi, genre le bouquin "Savoir quoi faire de ses dix doigts même lorsqu'on est la dernière des arriérées". Il a donc fallu que je me dépatouille seule, mais tout ce que j'ai trouvé pour cultiver ma créativité ce sont des boîtes de crayons gras et des perles... (V_V)" Je n'abandonne pas, je reste calme.

Alors je me suis lancée dans une recette japonaise pas bien compliquée, à un prix raisonnable, et à la portée du dernier des attardés. Voici la recette originale de l'Oyakodon, mais les mesures étant imprécises, voici ce que j'ai utilisé pour trois personnes *.

_INGREDIENTS :
Basmati
Blancs de poulet (environ 300g)
Poireaux (surgelé, ça fait l'affaire)
Ciboulette (même celle dans les vieux pots de mamie, oui !)
4 Oeufs
Sauce de Soja
Sucre en poudre (2cuillers à soupe)
Sake (2cuillers à soupe - un autre alcool fera l'affaire, Whisky, Mirabelle, tout est question de dosage..)
Bouillon de Dashi (inconnu au bataillon, j'ai pris du bouillon de poulet, ça passe très bien !)

_SAUCE :
Dans un bol, mélanger 6 cuillers à soupe de sauce de soja, 2 cuillers à soupe de sucre en poudre, 2 cuillers à soupe de l'alcool choisi, et environ 50cl du bouillon.

_PLAT :
Couper le poireau en fines tranches, ainsi que le poulet en dés de viande après avoir retiré la peau (ou pour les plus feignantes comme moi, utilisez carrément des escalopes de poulet). Dans une poêle, faites chauffer à feu doux le poulet, le poireau et la ciboulette.
Dans un bol à part, mélangez 4 oeufs, puis faites les chauffer à la casserole. Lorsqu'ils bouent, ajoutez la moitié de votre sauce aux oeufs, et laissez mariner quelques minutes. Faites chauffer le basmati (ou riz) dans une casserole à part. Egoutez-le, puis disposez-le dans un plat. Recouvrez le basmati par le mélange viande/ciboulette/poireau, puis par les oeufs. Utilisez le reste de votre sauce par-dessus.

La recette reste basique et s'approche du riz viet' aux champignons noirs et noix de cajou que tout le monde connaît déjà, mais la sauce donne vraiment un goût très particulier au plat. Mes amis, faites gaffe, je la ressors à Noël !

Orange_Patchwork


(* le site vous permettra de comparer, car mon Oyakodon a été quelque peu personnalisé. La recette reste quasiment identique, mais elle manquait à mon sens de précisions.)

  Long Kiss Goodbye - Halcali

PancakesFACTORY©

Posté par Nea3110 à 14:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]


14 décembre 2008

Lost in Translation

Allez, je me lance ! Voilà un moment que j'avais envie de cliquer sur 'Adobe Photoshop CS', histoire de dépoussiérer un peu l'îcone. Et puis blogger, ça me manquait. C'est dans l'air du temps après tout. Ecrire 'librement' est un véritable privilège, et j'espère que vous saurez apprécier le textuel. Je ne vous promets ni grand art ni romans super-captivants, ni même fiction à trois francs six sous, ce blog n'est qu'un exutoir à pensées bordélisées. En espérant vous revoir bientôt !

 

lisademars1190639647


  Dive into Yourself - High and Mighty Color

PancakesFACTORY©

Posté par Nea3110 à 11:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]